Protection appliquée sur le revêtement

La protection appliquée sur le revêtement est tout aussi déterminante en ce qui à trait au bon vieillissement du revêtement de bois que l’est : l’essence de bois utilisé, la finition choisie, le profilage et la pose de revêtement. WOODOLOGIST se démarque en offrant uniquement les protections les plus durables sur le marché afin d’offrir des produits qui sauront rencontrer les attentes de nos clients qui sont du même coup les nôtres.

Plusieurs types de protections  sont offerts aux consommateurs, bien comprendre les rouages qui régissent les protections (teintures et peinture) permet de faire un choix éclairé.

Finitions translucide ou teinture translucide : Les finitions translucides sont très esthétiques car elles laissent transparaître le grain du bois auxquels elles sont appliquées. Sans se perdre dans les détails, l’application de couches de teintures translucide afin de préserver le revêtement de bois et son aspect doit respecter minimalement quelques règles afin d’être efficace.

  1. Le bois doit avoir une humidité relative se trouvant sous les 18%. Une fois séché correctement, un revêtement de bois tiens une humidité relative variant généralement entre 12% et 18% (valable pour tous les bois certifiés FSC).
  2. Le bois doit avoir été sablé. Avant l’application d’une couche de protection (teinture), le sablage des surfaces (à l’exception des surfaces brutes) doivent avoir été sablé correctement. L’utilisation d’un grain variant entre 50 et 80 est prôné afin d’ouvrir convenablement les pores du bois et permettre à la teinture de bien s’ancré à l’intérieur de ceux-ci.
  3. L’épaisseur du film de teinture appliqué : Afin d’obtenir un rendement intéressant, les entreprises de teinture requièrent l’application de deux couches de teinture ayant au minimum 6 mils d’épaisseur chacune pour un total de 12 mils d’épaisseur. Appliqués à l’aide d’équipement spécialisés, le bois doit donc passer par un intermédiaire (entreprise spécialisé en application de teinture en usine sur bois), afin d’être traité correctement.
  4. L’utilisation de teinture spécifiquement conçus pour les revêtements de bois extérieurs : Il est impératif d’utilisé le bon produit afin d’offrir une protection durable. L’essence de bois, la porosité de celui-ci ainsi que l’aspect final désiré permet de se dirigé vers un choix éclairé qui offrira une performance et un esthétisme final appréciable.

Les teintures translucides : Ce type de teinture laisse transparaitre le bois et ses nuances. Deux écoles de pensés s’affrontent aussi en ce qui concerne le type de teinture translucide à utilisé : Les teintures translucide filmogènes et les teintures translucide dite « imprégnateur ».

La teinture translucide filmogène : Une fois séché, la teinture translucide dite filmogène laisse une pellicule sur la surface du parement de bois. En général plus durable qu’un imprégnateur, la teinture translucide filmogène peut écailler après plusieurs années si l’entretien est mal effectué.

La teinture translucide dite imprégnateur : Comme son nom l’indique, un imprégnateur est en fait une teinture qui pénètre en profondeur le bois et ses pores. Comme le produit ne forme aucune pellicule en surface, l’imprégnateur tant à s’effacer plutôt qu’à écailler au fil du temps lorsque mal entretenu, ce qui réduit les complications liés à ce produit. Toutefois, son entretien est plus fréquent en raison de l’absence de barrière protectrice (pellicule).

La teinture semi-transparente ou semi-translucide : La teinture semi-transparente ou semi-translucide laisse transparaitre le grain du bois tout en ayant une pigmentation un peu plus opaque. La couche pigmentaire étant de ce fait plus  épaisse que la couche pigmentaire laissée par une teinture translucide, un meilleur rendement est observé. L’entretien est alors moins fréquent et moins coûteux.

La teinture opaque : La teinture opaque est la protection la plus performante offerte sur le marchée. En revanche, un revêtement de bois teint opaque masque l’intégralité du grain du bois ainsi que son tanin : Prendre le temps de bien choisir la couleur afin que le revêtement s’harmonise bien au décor est donc très important.

La teinture deux tons : En plein essor depuis quelques années, les teintures deux tons permettent un rendement maximal tout en allant chercher un esthétisme intéressant. Les parements de bois sont d’abords teints à l’aide d’une teinture opaque qui est par la suite recouverte, une fois séchée, d’une protection semi-transparente : Créant ainsi un faux-fini semblant à s’y méprendre à une protection semi-translucide. Réalisés à l’intérieur d’ateliers spécialisés en application de teinture sur revêtement de bois extérieurs, ces réalisations offrent un rendement accru ainsi qu’un produit fini unique aux possibilités quasi-illimitées. WOODOLOGIST s’entoure d’un réseau de teinturiers (Finition SMB) et de coloristes chevronnés (Colobar) capables de livrer des projets hors du commun en ce qui à trait aux produits de revêtements de bois teints deux tons.